La Coupe du monde, une simple étape de l’ambitieux plan de développement du Qatar

21 novembre 2022

Article de Laurence Franck, maître de conférences au BETA, Université de Strasbourg, dans the Conversation le 18 novembre 2022

Pour la Coupe du monde de football qui s’ouvre le 20 novembre prochain, le Qatar aura dépensé 200 milliards de dollars. Pour le pays, l’enjeu est de taille : au-delà de l’aspect sportif, l’événement, controversée notamment en raison des milliers de travailleurs migrants décédés sur les chantiers des stades, vise à projeter un « soft power » (« puissance douce ») et à changer les perceptions internationales.

Lire la suite de l’article